Vous possédez un bien immobilier à louer ? Avant de vous lancer dans toutes les démarches administratives indispensables, prenez le temps de bien étudier tous les aspects de votre projet pour obtenir une bonne rentabilité. Quelques conseils sur la location vide ou meublée, la fixation du coût de loyer et la recherche de candidats-locataires.

Quel type de contrat de location mettre en place ?

Suivant l’emplacement du bien immobilier, le choix se pose entre une location vide ou meublée. Pour un appartement situé dans une zone touristique, il est possible de faire de la location meublée classique ou opter pour une version saisonnière (pour une courte durée). Par contre, si le logement se trouve dans une région étudiante, la location vide ou la location meublée classique seront plus intéressantes pour vos futurs locataires.

La mise en état du logement

Avant de pouvoir louer un logement, vous devez vous assurer que celui-ci répond aux normes de décence en vigueur. Il est également indispensable d’engager des experts pour procéder aux diagnostics immobiliers tels la performance énergétique du bâtiment, les risques naturels et technologiques, les éventuels risques d’exposition au plomb. En application de la loi Carrez, la superficie habitable considérée concernera uniquement les pièces disposant d’une hauteur sous plafond de 1m80 au minimum.

Déterminer le coût du loyer

Vous souhaitez louer rapidement votre logement, et ce, avec un prix rentable pour votre portefeuille, mais qui soit également intéressant du point de vue des locataires ? N’hésitez pas à demander l’aide de votre agent immobilier pour faire une étude approfondie des tarifs appliqués pour ce genre de logement dans votre emplacement géographique, la surface habitable disponible, la qualité de l’équipement et des meubles si vous louez en meublé.

Comment trouver un locataire ?

Louer un logement se facilite aujourd’hui, car il existe différentes manières de procéder. Si les petites annonces et la bouche à oreille fonctionnent toujours, il est également possible de passer par les réseaux sociaux et les sites web spécialisés. Et dès que vous aurez des candidats locataires, vous pourrez organiser les visites et les choisir en fonction d’un dossier à fournir comprenant entre autres les copies des pièces d’identité, les derniers bulletins de salaire, du contrat de travail, du relevé d’identité bancaire, des 3 dernières quittances de loyer.

Louer un logement : les secrets d’une bonne rentabilité

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *